Woodkid, céleste et intense, un premier album en 2012

Une image du blog photo de Woodkid

Impossible de passer à côté cette semaine : le concert du français Woodkid mardi à la Tour Eiffel était l’évènement de ce mois de janvier. Les Housse de Racket, Yelle, SebastiAn et Ben des Shoes  étaient invités – c’est dire les artistes prestigieux desquels il s’entoure. Et même sans cette performance, l’engouement médiatique autour du chanteur est d’une intensité rare (musique du jeu Assassin’s Creed Revelation, consensus presse…).

Mais attention, l’allure de rappeur qu’affiche Woodkid n’est en rien représentative de son univers musical : réalisateur des clips de Katy Perry (Teenage Dream) ou de Lana Del Rey (Born to die), Woodkid se rapproche plutôt d’un style electro-folk-pop-rock qui fait penser à Yodelice ou Plan B. Les cuivres donnent à l’ensemble une puissance mélodique rare, oscillant sans problèmes entre tubes puissants et balades déconcertantes.

En attendant Run Boy Run, décrit par les spectateurs comme un tube dansant hors norme et premier single de son album Golden Age à venir en 2012,  on réécoutera le fabuleux Iron extrait de l’EP éponyme (mars 2011).

  • La chanson en 3 adjectifs : intense, céleste, puissant
  • C’est pour vous si vous aimez : The Shoes, Yodelice, Crystal Fighters, Plan B, The XX, Cascadeur
  • A écouter sur Deezer

[Version iPhone/iPad : ExtraitChanson en entier]

Devenez fan d’Exypop sur Facebook pour ne manquer aucune mise à jour du blog : cliquez ici !

Merci de noter cette chanson ci-dessous :

Publicités

« Zimbabwe » de New Navy : les petits frères de Two Door Cinema Club

Si vous aimez Two Door Cinema Club, vous aimerez immédiatement New Navy. Sans copier totalement, ce jeune groupe originaire de Sydney s’en inspire fortement en reprenant le même son de guitare si séduisant de TDCC, couplé à un riff mélodique puissant.

En ces temps enneigés, Zimbabwe saura vous rappeler avec délicatesse les bons moments de l’été – ou préparera avec succès ceux de l’été prochain. L’allure tropicale de New Navy, faite de percussions et de guitare, rompt en effet totalement avec la fraîcheur de la pochette.

Leur premier EP, intitulé « Uluwatu », est sorti début octobre, et est plutôt agréable. J’ai découvert cette chanson sur la dernière compilation de Kitsuné (lire Kitsuné Maison Compilation 12: The Good Fun Issue – les dernières découvertes de Kitsuné) qui cache décidément quelques très bonnes perles. (Deezer)

  • La chanson en 3 adjectifs : estival, énergique, entraînant
  • C’est pour vous si vous aimez : Two Door Cinema Club, Metronomy

[Version iPhone/iPad : ExtraitChanson en entier]

Devenez fan d’Exypop sur Facebook pour ne manquer aucune mise à jour du blog : cliquez ici !

Merci de noter cette chanson ci-dessous :

« Just A Song » de Pony Pony Run Run : première chanson du nouvel album à paraître en 2012

Le groupe français d’electro pop rock Pony Pony Run Run a dévoilé cet après-midi l’intégralité d’une chanson de leur nouvel album qui sortira le 27 février 2011.

A la première écoute, « Just A Song » n’est pas aussi tubesque et efficace que le hit « Hey You » mais est tout de même plutôt intéressante, dans la mesure où elle semble promettre une évolution assez marquée du groupe, vers un son assez original. Le refrain semble cependant contenir un réel potentiel qui sera évidement perçu après s’être  imprégné de la chanson.

Ecoutez Just A Song de Pony Pony Run Run :

« Born To Die » de Lana Del Rey : le nouveau single orchestral et envoûtant

Jamais une artiste aura suscité un tel engouement : le tourbillon hype qui encerclait le premier EP de Lana Del Rey est arrivé à son paroxysme aujourd’hui, pour la sortie de son nouveau single extrait de son premier album à paraître le 30 janvier 2012.

Dévoilé il y a quelques heures, Born To Die a déjà fait le tour du web. Pour ce nouveau titre, Lana Del Rey reprend l’excellente recette de Video games : une ballade déchirante, une voix envoûtante et entêtante. Seule la production se remarque, avec des arrangements orchestraux, qui marquent la rupture avec l’aspect amateur de Video games. Sans surprendre, Lana Del Rey plaît, et c’est avec impatience que l’on attend son premier album.

En bonus : une belle photo de Lana

« Babar » de Part Company : l’indie-pop qui raisonne délicieusement

Un titre atypique, au rythme étrange, difficile à comprendre mais pourtant irrésistible. Une voix planante et raisonnante avec un univers graphique séduisant : le groupe français Part Company, découvert pour ma part dans la Shortlist du Grand Journal, plaît inexplicablement.

Ce premier EP intitulé « Babar » a une saveur toute juvénile, une saveur qui fait transparaître les débuts acoustiques et cacophoniques des groupes de rock. Mais Part Company semble dénué des expérimentations déboussolées des groupes naissants, imposant un univers bien défini, switchant aisément entre balades délicieuses type MGMT (Babar, You Love It Because It Pulls) ou garage-rock songs (Out Of Egypt, Telephone Pole Trunk).

A écouter en priorité : Babar (ci-dessous) et Telephone Pole Trunk (sur Deezer).

  • La chanson en 3 adjectifs : raisonnant, savoureux, atypique
  • C’est pour vous si vous aimez : Alex Turner, Arctic Monkeys, MGMT, Dirty Gold

[Version iPhone/iPad : ExtraitChanson en entier]

Devenez fan d’Exypop sur Facebook pour ne manquer aucune mise à jour du blog : cliquez ici !

Merci de noter cette chanson ci-dessous :

Previous Older Entries