Guerman : de la musique, sans cesse

Sogni

Aujourd’hui pas de transition mdr, navrée.

Oui parce que ce serait trop délicat que de faire des comparaisons avec les grands titres d’actualité du moment : entre les accidents d’avion, de train, les roquettes tirées de ci de là et les articles du Gorafi qui prennent de plus en plus de sens tellement l’actualité « sérieuse » tourne à l’absurde.

Bref. Arrêtons le temps pour partir vers d’autres contrées musicales. Saviez vous que la bonne musique ne se trouvait pas uniquement dans les playlists que vous proposent Spotify ou Deezer, avec des titres tels que « Ambiant mood » « Summer chill » ou « Groovy night« ? Car parfois il suffit juste de se balader par ci par là. Sur Exypop.. Ou chez Guerman.

Au programme : de la musique d’ordinateur avec un cerveau, des inspirations et de la créativité derrière. Des pistes transformées en un cocktail rêveur et vaporeux, qui feraient pâlir les grands noms du monde de l’indie electro. On pourrait penser à un SBRTKT ou Chet Faker en devenir.

Voyage au dessus des nuages avec des sonorités douces et travaillées, entre les mains expertes de Guerman. En trois ans, il a su développer un impressionnant répertoire de tracks et d’ep suivant la lignée du son de qualité, entre coopérations voix et remix divers, à suivre sans tarder sur Soundcloud. Pour finir, je vous propose une de ses dernières perles, pour se perdre doucement et sûrement dans sa musique..

Back in time : « She’s A Rainbow » des Rolling Stones, hymne à la joie intemporel

Il n’y a pas que la musique moderne dans la vie ! Parfois, des chansons très anciennes tournent en boucle dans mon iPod, glanées ça et là, découvertes par hasard au détour d’un instant toujours magique. « She’s A Rainbow » des Rolling Stones est l’une d’elle : pas moyen de me rappeler comment je l’ai redécouverte, pourtant, dès la première écoute, une sensation étrange m’a envahi – cette sensation quand vous redécouvrez, plusieurs années plus tard, une chanson que vous semblez déjà connaître par coeur.

Car c’est une chanson de la conscience collective : l’écouter est comme retrouver un vieil ami que l’on aurait perdu de vue depuis longtemps, avec tout le bonheur qui s’ensuit. Véritable hymne à la joie, la mélodie simple au piano, les cordes ainsi que le refrain donnent à cette chanson une surprenante envie de bouger, de crier sa joie au monde entier, par des paroles universelles et résonnantes :

« She comes in colors everywhere
She combs her hair
She’s like a rainbow… »

  • Ambiance et humeur : enthousiasme, joie, soleil…
  • C’est pour vous si vous aimez : The Beatles, The Kinks, The Beach Boys…

[Version iPhone/iPad – [Extrait]

Merci de noter cette chanson ci-dessous :

EP « Roar » de Dirty Gold : une surf-pop rafraîchissante de Californie à écouter d’urgence !

Roar - Dirty Gold

De la surf-pop comme on l’aime : fraiche, énergique, planante, estivale... Dirty Gold est tout ça à la fois et incarne parfaitement cette ambiance hors du temps de l’été. Écoutez les percussions, la flûte, les guitares, les chœurs, les synthétiseurs des 5 titres de l’EP « Roar » et vous serez littéralement transporté sur des plages désertes de sable fin…

Un conseil : écouter l’EP « Roar » en entier. Après une intro rapide, vous serez vite ensorcelé par le tubesque « California Sunrise » puis par « Sea Hare », avant de finir en beauté avec « Overboard », sans doute le meilleur morceau. 16 minutes de rêve et d’évasion garanties, à mettre en mode « Repeat », sans jamais s’en lasser.

  • Ambiance et humeur : été, demi-sommeil planant, levé du soleil…
  • C’est pour vous si vous aimez : Alex Turner, The Drums, The Last Shadow Puppets, Vampire Weekend
/

[Version iPhone/iPod]

> Le site de Dirty Gold

Merci de noter cette chanson ci-dessous :