Phoenix dévoile le nouveau single « Entertainment » !

On l’attendait avec impatience, il est arrivé hier : la première chanson du nouvel album Bankrupt, attendu le 22 avril, a été dévoilée sur le site du groupe.

La première impression ? de nouvelles sonorités dans l’identité bien marquée de Phoenix. En somme, du changement dans la continuité. Entertainment est beaucoup moins accrocheuse et efficace que 1901 ou Lizstomania, mais reste une très belle pièce, mêlée de nostalgie et d’énergie. Un titre sans nul doute à apprivoiser, et qui apparaîtra excellent après quelques écoutes.

Publicités

Jake Bugg : la nouvelle sensation brit-pop

Son premier album est sorti en octobre en France, mais j’étais passé à côté. En tant qu’amateur de brit-pop style Oasis ou Alex Turner, c’était bien dommage, et je me suis vite rattrapé en écoutant l’album en boucle dès sa découverte.

Repéré par la BBC, ayant joué en 2011 à Glastonbury, première partie de Noel Gallagher’s High Flying Birds, Jake Bugg est déjà très connu au Royaume-Uni où son album est arrivé premier des ventes. Sa britpop est classique, dans la lignée de ses aspirations, mais est très plaisante. Idéal pour retrouver un souffle du passé rock glorieux de Liverpool.

Ecoutez ci-dessous Taste It, premier single, et écoutez l’album sur Deezer ici.

« One Way Trigger » de The Strokes : un nouveau single très réussi

The STrokes new single 2013

Deux ans après le superbe Angles, les Strokes reviendront dans les prochains mois avec un nouvel album. Le premier single « One Way Trigger » a été mis en ligne il y a quelques heures, et s’inscrit dans la lignée des précédentes chansons du groupe.

Après quelques écoutes le titre devient vite apprécié, avec son rythme up-tempo et la douce mélancolie qui s’en dégage. A écouter et télécharger ci-dessous.

Lady : « Money ». Même mon chat a kiffé.

Image

Petite déviation vers la Soul avec ce duo d’outre Atlantique appelé Lady. Je dirais même rétro-soul avec des sonorités carrément R&B 50’s/60’s : rien d’effrayant, au contraire, c’est même très écoutable (pour les plus sceptiques..)

Les voix de deux Ladies conjuguées, Nicole Wray et Terri Walker, l’une venue des États Unis, l’autre British, dans une track que je qualifierais de plaisante, ensoleillée, légèrement pop dans son esprit soul de base. Un piano d’humeur classe, une pincée de guitare très estivale, des voix vieille école revisitée, qui font toute l’âme de « Money ».

Premier aperçu convaincant. Et un bon point.

Voir même une grande image.

 

Il est parfaitement autorisé de noter cette chanson, juste ci dessous :

Nouvel EP des Dum Dum Girls : la sombritude d’End Of Daze

Image

Effusion de féminisme pour le quatuor pop, venu de sous le soleil de Californie. Une belle continuité à l’album Only in Dreams sorti l’année dernière. Dee Dee, la charismatique chanteuse, a en effet comme le pouvoir de vous faire voir des horizons orangés une fois les yeux fermés. Avec l’ombre de palmiers en premier plan bien sûr.

Le fond musical des Dum Dum Girls est d’un esprit rétro sixties impeccable, rock’n’roll et indie à souhait. N’allez pas confondre avec l’esprit survolté des Runaways, pensez plutôt à The Vivian Girls avec de l’influence Lou Reed voir Patti Smith.

Un bien joli EP donc, bien que le quatuor nous ai déjà sorti deux beaux albums à écouter sans modération. Attention cependant à cette pointe sombre, ce côté volontaire de fleur fanée, de vieille photographie déchirée qui surprend et change de l’habituel rythme à la Pipettes du groupe.

Je crois que la Messe est dite.

Previous Older Entries Next Newer Entries