Nouvel EP des Dum Dum Girls : la sombritude d’End Of Daze

Image

Effusion de féminisme pour le quatuor pop, venu de sous le soleil de Californie. Une belle continuité à l’album Only in Dreams sorti l’année dernière. Dee Dee, la charismatique chanteuse, a en effet comme le pouvoir de vous faire voir des horizons orangés une fois les yeux fermés. Avec l’ombre de palmiers en premier plan bien sûr.

Le fond musical des Dum Dum Girls est d’un esprit rétro sixties impeccable, rock’n’roll et indie à souhait. N’allez pas confondre avec l’esprit survolté des Runaways, pensez plutôt à The Vivian Girls avec de l’influence Lou Reed voir Patti Smith.

Un bien joli EP donc, bien que le quatuor nous ai déjà sorti deux beaux albums à écouter sans modération. Attention cependant à cette pointe sombre, ce côté volontaire de fleur fanée, de vieille photographie déchirée qui surprend et change de l’habituel rythme à la Pipettes du groupe.

Je crois que la Messe est dite.

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. Anonyme
    Nov 27, 2012 @ 11:48:30

    Bien d’accord avec cette critique éclairé, tant sur le plan esthétique que musicale.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s